Sortir ce week-end ???

D’abord, grande nouvelle, le blog fonctionne à nouveau !!!

Nous sommes arrivés à replacer toutes les photos à leur place !

J’espère que cette fois, cela sera définitif !!!

***

Voilà l’article du jour !

Ce n’est pas dans mes habitudes de faire de la pub, mais je vais faire une exception, pour vous signaler un petit salon artisanal que j’aime bien.

Rencontres des Métiers d’art, c’est à Pernes-les-Fontaines , dans le Vaucluse, entre Carpentras et l’Isle-sur-la-Sorgue.

Et c’est ce week end !

C’est un salon qui a lieu tous les ans

.

 

 

 

Le Centre Culturel « des Augustins » doit son nom à son emplacement sur l’ancienne église du Monastère des Augustins.

Après une sérieuse restauration, il devient le Centre culturel de Pernes-les-Fontaines : réunions, manifestations et notre salon artisanal.

Ce salon accueille des artisans de la région, et ce qui est intéressant c’est bien sûr, de voir leurs produits finis, mais surtout de les voir travailler.

***

Toutes les matières sont représentées :

 

l’osier avec des tressages originaux,

Le bois, artistique et utilitaire,

La terre,

D’ inattendus cadres en carton,

de très beaux couteaux…

Des métiers « anciens » remis au goût du jour

Une rempailleuse de chaises,

Un doreur et son travail minutieux,

Un horloger qui peut réparer vos montres, horloges, pendules,

et toutes les mécaniques du temps…

 

Le travail qui m’a toujours  intriguée, est celui de La Forge, avec ses portails, rampes d’escaliers, portes … Un vrai travail d’orfèvre !

***

Et bien sûr …

Il y a les bijoux …

Or, Argent, pierres,

mais aussi des plumes …

le travail est vraiment impressionnant …

 

Et puis, il y a Sara Bran …

J’allais dire hors concours …

tant son travail est unique : scier, percer le métal jusqu’à reproduire un effet de dentelle précieuse.

Son métier : dentelière sur or !!!

car, à ses débuts, elle s’est inspirée de vieilles dentelles au point d’Alençon !

***

Ne quittez pas Pernes-les-Fontaines, sans faire un tour dans ses ruelles : vieilles portes, lavoir ancien,

 

Son joli clocheton et son chat …

Vous pouvez aussi, vous amuser à chercher les fontaines …

Il y en a une quarantaine …

Toutes les photos sont, soit personnelles (d’une autre année),

soit prises sur le site des artisans cités.

(j’espère qu’ils ne m’en voudront pas trop pour avoir utilisé leurs photos)

Si vous voulez en savoir plus, voici leur site officiel

http://www.rencontresmetiersdart.com

Voilà venu le temps des olives …

Voilà de belles olives, bien vertes sur mes oliviers …

Cela donne envie d’en grignoter quelques unes à l’apéritif. Mais, bien sûr, il est hors de question de les manger directement sur l’arbre …. Comme je le vois faire, par des touristes, presque tous les ans … La punition est immédiate !!!

Les gens du Sud, savent bien que les olives vertes sont très amères et qu’elles doivent être, traitées, rincées, et conservées dans la saumure avant d’être consommées.

***

Aujourd’hui, je vais vous raconter l’histoire de la Coopérative oléicole de Bezouce, un petit village à quelques kilomètres de chez moi.

***

Bezouce, connu pour avoir abrité l’enfance d’Alphonse Daudet, est surtout un village agricole : les vignes, les oliviers, les céréales … les archives municipales le prouvent.

Dans le passé, un marché aux olives était organisé deux fois par semaine, mais les producteurs , jugeant le prix d’achat des confiseurs trop bas, décidèrent de se regrouper en coopérative, avec un local situé au centre du village. Ils y traitaient jusqu’a 100 tonnes d’olives vertes. Un moulin à huile verra ensuite le jour… C’était en 1947 …

***

Mais voilà, l’hiver de 1956 va détruire plus de 800 000 oliviers … Il faudra attendre une dizaine d’années pour que l’activité de la coopérative reprenne… lentement.

Les olives étaient juste collectées, calibrées et revendues aux confiseurs.

***

En 2014, l’idée de redémarrer l’activité de confiserie refait surface … En trois ans, les coopérateurs vont vendre l’ancien bâtiment, acheter de nouveaux terrains, et reconstruire une coopérative oléicole moderne, aux normes actuelles. Le tout situé à la sortie du village, avec un grand parking, indispensable de nos jours, pour charger et décharger les caisses d’olives.

Une friche, un bulldozer … un constructeur …

En 2017, c’est leur première saison !

***

Depuis le 7 Septembre, la calibreuse, et les différentes cuves sont prêtes …

Et c’est tant mieux, car les premières olives commencent à arriver !

***

Chaque producteur amène ses olives, dans des caisses, en vrac. A la coopérative, elles vont être triées, calibrées, traitées, mises en bocaux et vendues …

***

Le tri

Les olives sont vidées dans un grand bac. A l’aide d’une trémie élévatrice, elles sont montées sur un tapis roulant où elles vont être triées.

Le tri se fait manuellement. C’est un travail sérieux, car on ne doit garder que les olives parfaites sans tache violette, sans éraflure, sans piqûre d’insecte …

Ce qui n’empêche pas la plaisanterie, qui fait un peu oublier le caractère répétitif du travail (deux images d’archives)

Il ne doit rester que les plus belles …

Les autres, comme celles de dessous sont mises dans des caisses à part.

Bien sûr, elles ne sont pas perdues, elles partiront au moulin à huile …

***

Revenons à nos belles olives vertes !

***

Une fois triées, et guidées par des petits balais, le tapis roulant les amène sur un autre tapis, fait de câbles de caoutchouc, de plus en plus espacés.

Le but est de les calibrer : les premiers câbles très serrés ne laisseront passer que les petites olives, un peu plus espacés et les olives moyennes pourront tomber, et enfin les très espacés, laisseront passer les plus grosses.

Voilà les olives du producteur sont calibrées, chaque grosseur dans sa caisse.

A titre de curiosité, voilà un tableau qui donne, approximativement, le nombre d’olives pour 100 g, les olives N°00 étant les plus grosses et les N°4 les plus petites

Le traitement

***

Vous le savez, les olives vertes sont très amères. Il faut donc les traiter pour qu’elles soient mangeables

Elles sont traitées par grosseur, car, bien sûr, la dose et le temps sont différents pour chaque catégorie d’olives.

Ce traitement est une affaire de spécialiste …

Le rinçage

Une fois le traitement terminé, les olives trempent dans du jus marron foncé …

Il faut rincer à plusieurs eaux, rincer et rincer encore … Il faut que l’eau soit claire … Il faut  être sûr que les olives soient dépourvues d’amertume …

La prise de sel

C’est la phase conservation. Les olives sont placées dans des bidons, avec de l’eau salée.

Une fois prêtes, elles seront mises en bocaux, et pourront être vendues.

***

Vendues où ?

            Dans la boutique de la coopérative, qui vend, bien sûr ses productions ( olives et huile d’olive des coopérateurs), mais aussi d’autres produits locaux, provenant des alentours de Bezouce : vins, bières de la brasserie voisine, jus de fruits frais, sans sucre ajouté, tapenades, miels … et même des petits plans d’oliviers …

Les coopérateurs de Bezouce (fin de la campagne 2017)

peuvent être fiers de leur réalisation .

2017, c’est fini !!!

 

Bonjour !

***

 

A tous ceux qui aiment les déserts, 

 

1-déserts-Capture d’écran 2017-12-31 à 16.20.03.png

2-DSC03288.jpg

 

A tous ceux qui aiment les glaciers,

 

3-Glaciers-Capture d’écran 2017-12-31 à 16.51.14.png

 

A tous ceux qui préfèrent la mer,

 

4-La mer-Capture d’écran 2017-12-31 à 18.28.32.png

 

et le soleil, 

 

DSC09695.jpg

DSC02845 2.JPG

 

A  tous ceux qui aiment les grands arbres,

 

5-DSC02796 - copie 1.jpg

 

  et les petites fleurs sauvages, 

 

7-Plantes sauvages 2-Capture d’écran 2017-12-31 à 19.36.20.png

A tous ceux qui aiment la nature d’ici ou d’ailleurs,

 

Capture d’écran 2017-12-26 à 18.42.56.png

 

je souhaite une excellente année 2018 !

 

Je vous souhaite de réaliser tous vos rêves et toutes vos envies …

mais surtout,

de garder du temps pour vous et pour ceux qui vous sont chers …

 

***

 

Acteurs, par ordre d’entrée en scène :

– Désert du Sultanat d’Oman,

– Purmamarca (Argentine)

– Glacier Perito Moreno (Argentine)

– Photos sous-marines de Polynésie (Maupiti, Bora-Bora, Tikehau)

– Lever de soleil sur le volcan Haleakala (Hawaï)

– Coucher de soleil sur l’atoll de Baros (Maldives)

– Allée des baobabs (Madagascar)

– Petites orchidées australiennes

– Faune et flore de nos garrigues

***

(Photos de Monique et Jean-Francis Gosselin)

 

Petite escapade à Paris…

 

C’est parti !!!

L’immense sapin des Galeries Lafayette vient d’être installé,

les vitrines ont été inaugurées, hier …

C’est Noël !!!

 

Voyages,paris,noël,sapin

 

Cette année, le sapin est garni de ballons et de friandises de toutes sortes :

bonbons, sucre d’orge et petits gâteaux …

 

Voyages,paris,noël,sapin

 

Comme chaque année, le sapin surplombe juste le rez-de-chaussée,

et s’élève jusqu’à la coupole centrale …

Construite en 1912, dans le style « Art nouveau »,

cette coupole s’élève à 45 m du sol …

ce qui donne une idée de la hauteur du sapin …

ce sapin, qu’on voit de plus en plus haut depuis les 5 étages du magasin .

 

voyages,paris,noël,sapin

***

 Autres années, autres sapins …

 

2016

 

voyages,paris,noël,sapin

Tout vêtu de papiers blancs …

 

2015

 

voyages,paris,noël,sapin

Couvert d’énormes ballons

 

***

 

2014

(Photo trouvée sur internet)

 

voyages,paris,noël,sapin

Un sapin à l’envers, comme un cône de glace.

 

***

 

2012, un sapin qui change de couleur …

 

voyages,paris,noël,sapin

 

***

 Même si vous n’achetez rien, le sapin est un vrai spectacle à lui seul …

 

Si vous allez aux Galeries Lafayette de Paris ,

n’oubliez pas de grimper sur la terrasse …

On a une vue superbe sur la ville.

 

***

 

voyages,paris,noël,sapin

 

C’est un peu tôt, mais Noël ça se prépare longtemps à l’avance !!!

***

 

 

 

Bezouce : la transhumance … et la journée à l’ancienne …

Une journée à l’ancienne à Bezouce …

***

Après la transhumance du matin,

l’après-midi fait place à d’autres traditions.

***

Programme

 

Bezouce, traditions

Bezouce, traditions

Tout le monde ne le sait pas, 

mais Alphonse Daudet, né à Nîmes,

a passé une bonne partie de son enfance à Bezouce,

où il avait été mis en nourrice.

Le village en est très fier : 

d’où cette petite exposition sur Daudet

Bezouce, traditions

Mais c’est bientôt l’heure du repas,

Bezouce, traditions

Depuis le matin, la broche est installée sur la place,

Bezouce, traditions

ainsi que les grandes tables .

***

Démonstration de fabrication d’un bon café.

 

Bezouce, traditions

D’abord, il faut des bons grains, encore verts,

que l’on va torréfier en les passant dans un brûleur.

(Ici, les grains verts sont mis dans un boule de métal,

elle-même placée directement dans le feu du brûleur)

 

Bezouce, traditions

On doit tourner sans arrêt, pour que la cuisson soit uniforme.

Le moment venu (et c’est une affaire de spécialiste …),

les grains grillés sont jetés dans un tamis.

 

Bezouce, traditions

Voilà les grains grillés et refroidis, prêts à être consommés.

Bezouce, traditions

Tous les ustensiles datent de l’époque

où il n’y avait pas encore d’appareils électriques,

et où on faisait tout à la main :

moulin à café à manivelle, cafetières à chaussettes,

pain de sucre à racler …

***

Fabrication d’un balai de bruyère

***

Il faut :

– des branches de bruyère

– un bout de bois droit qui servira de manche

– une bonne hache

– et un peu de ficelle.

 

Démonstration 

1-Faire un bouquet avec les branches de bruyère

2-Donner un bon coup de hache sur les queues pour les égaliser

3- Enfiler à l’intérieur le manche de bois

4- Attacher le tout avec la ficelle,

Et c’est fini !!!

 

Bezouce, traditions

Bezouce, traditions

***

Démonstration de calligraphie

On vient d’abord en curieux,

puis on se fait écrire le prénom, ou autre chose …

Les plus surpris sont les jeunes qui n’ont jamais écrit à la plume …

 

Bezouce, traditions

***

De l’autre côté de la place, 

les danseurs et les musiciens se déchaînent … encore !

Bezouce, traditions

Il règne une ambiance de vieille fête foraine,

avec la musique,

mais aussi des petits enclos avec des animaux :

brebis, chèvres, cochon, chevaux …

Bezouce, traditions

Bezouce, traditions

Bezouce, traditions

Mais sous le platane,

les épouvantails commencent à s’impatienter …

Amusants, colorés, recherchés, ingénieux, 

ils ont tous quelque chose qui fait nous retourner,

sourire et même rire …

Bezouce, traditions

Bezouce, traditions

Mais que peuvent-ils se raconter ???

 

Bezouce, traditions

Une équipe visiblement ravie d’avoir participé !!!

***

Voilà, la journée à l’ancienne, c’est fini !

***

A l’ancienne ? vous avez dit à l’ancienne ???

 

Bezouce, traditions

Pour Steven, le portable est obligatoire !

Il est chargé de l’organisation de la journée .

Bravo, c’est une belle réussite !!!

Bezouce, traditions

Mais pour les autres,

ils ont été pris en flagrant délit de modernisme …

 

Bezouce, traditions

… et ce, quel que soit leur âge !!!

 

***

Bezouce : la transhumance …

Une journée à Bezouce … petit village du Gard 

***

Programme du matin 

Bezouce, transhumance

Le petit déjeuner à lieu sous le toit de l’ancien lavoir …

situé à côté des arènes.

Bezouce, transhumance

D’abord la musique …

Bezouce, transhumance

puis le café …

Bezouce, transhumance

Les beaux chapeaux sont de sortie !

Bezouce, transhumance

Quelques danses provençales animent la place …

 

Bezouce, transhumance

Bezouce, transhumance

Mais c’est surtout l’occasion pour tous de se retrouver,

et de découvrir les costumes à l’ancienne

que chacun a sortis des vieilles malles,

ou fabriqués pour cette journée.

Bezouce, transhumance

Retrouvailles, découvertes, 

mais surtout amusement pour tous .

Bezouce, transhumance

et quel que soit l’âge !

***

La musique se prépare, 

on attend les moutons !

Bezouce, transhumance

C’est parti !

Bezouce, transhumance

Des moutons, il y en a partout !

Bezouce, transhumance

Problème épineux : traverser la route nationale !

Bezouce, transhumance

Heureusement, la circulation a été coupée …

sous l’œil amusé des touristes bloqués …

Bezouce, transhumance

Bezouce, transhumance

Tout le monde a traversé, et se dirige vers le village de Cabrières,

par la petite route qui sépare les deux communes.

Bezouce, transhumance

Moutons, brebis, béliers, superbes chèvres du Rove …

1400 bêtes en tout !!!

***

Bezouce, transhumance

Derrière, musiques et danses continuent …

sous 33°C à l’ombre des chapeaux …

Bezouce, transhumance

les mamans et leurs enfants ont préféré prendre les charrettes …

Bezouce, transhumance

En voilà une plus futée que les autres :

elle a emmené son ombre dans son chariot … 

Bezouce, transhumance

Pour ceux qui montent à pied,

c’est beaucoup plus dur !

***

Une fois les moutons lâchés à Cabrières,

ils vont avoir la tâche de débroussailler toutes les collines …

***

Pour les Bezouçois, c’est le retour !

 

Bezouce, transhumance

Bezouce, transhumance

***

Bezouce, transhumance

Certains se rafraîchiront à la fontaine,

Bezouce, transhumance

D’autres iront à la messe,

organisée sous un chapiteau dans les arènes,

Bezouce, transhumance 

Bezouce, transhumance

 D’autres, enfin,

préfèreront se reposer sur les chaises prévues pour le repas …

(à suivre !)

 

Un peu de la Feria de Nîmes …

  

Bonjour !

Nous sommes en plein week-end de la Pentecôte,

et, comme chaque année, à Nîmes, c’est la Feria .

Traditionnellement, ces 5 jours de fête commencent par « la Pégoulade » .

??? vont se demander les gens du Nord …

(le Nord, qui pour nous, gens du Sud, commence à Valence).

C’est un défilé de chars,

entièrement fabriqués par les services municipaux,

aidés de quelques associations,  qui « collent » avec le thème du moment.

Chars habités par des chanteurs, des danseurs, des musiciens …

Musique, jet de projectiles (inoffensifs) de papier, de rubans, de bonbons …

Bref, un Carnaval de Nice … Nîmois !

Cette année, le thème en était « l’UNESCO ».

Eh, oui, Nîmes a posé sa candidature pour faire partie du Patrimoine Mondial.

***

 

D’abord, la Terre …

suivie de pancartes rappelant les objectifs de l’UNESCO :

paix, liberté, sécurité, pour tous,

et protection du patrimoine mondial.

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

***

 

Puis, 11 chars, qui se faufilent sur les boulevards, noirs de monde …

(Bravo aux chauffeurs!)

 chacun représentant une Merveille de l’UNESCO :

Venise et sa lagune, le Taj Mahal, la ville de Rio, le Mont Fiji,

l’île de Pâques, le Grand Canyon du Colorado,

le Trinational de la Sangha,

mais aussi le Flamenco, le Champagne …

En voici quelques uns !

***

 

Le Taj Mahal

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Hymne à l’amour d’un empereur moghol pour son épouse défunte.

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Curieuse vision du Taj Mahal

passant fièrement devant notre Maison Carrée.

***

 

La ville de Rio 

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Défilé dansant des danseuses brésiliennes,

toujours très applaudies à Nîmes,

et démonstration de Capoeira

par l’Ecole Ginga Mundo de Nîmes/Arles. 

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Le tout sous le regard indulgent du Christ Rédempteur,

qui regrette déjà la tranquillité du sommet du Corcovado…

Regardez la vue que j’ai de chez moi !!!

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Et la nuit, c’est encore plus beau !!!

***

  

le Mont Fuji,

crachant des confettis de papiers dorés et argentés.

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

***

 

Le char de Venise et sa gondole

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

***

 

le Trinational de la Sangha

(3 parcs africains où on protège la faune,

surtout éléphants et gorilles),

représenté par un éléphant musical …

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Superbes tambours africains ! 

***

 

le Flamenco,

représenté par un énorme éventail …

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

***

 

le Grand Canyon du Colorado,

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Paysage grandiose !!!

***

Pour le représenter …

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

des cow-boys et des indiens …

absolument inoffensifs …

les cow-boys font une démonstration de danse country,

et les indiens dorment dans leur tente … Cool !

***

 

Le Champagne français et ses bulles …

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

***

 

l’Île de Pâques …

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Des Moaïs passent devant la Maison Carrée

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

Envoûtante, Île de Pâques (Rapa Nui, son nom local),

où les Moaïs  vous surveillernt,

et où les chevaux sauvages viennent boire dans la piscine de l’hôtel …

***

 

et bien sûr, le crocodile nîmois.

Mais pourquoi un crocodile … à Nîmes ?

Il faut remonter en l’an 31 AV J.C.

quand Octave gagne la bataille d’Actium

et détruit la flotte d’Antoine et Cléopâtre.

Pour sceller cette victoire, il fait frapper, à Nîmes,

une monnaie représentant un crocodile (du Nil)

enchaîné à un palmier couronné de lauriers,

célébrant ainsi, l’Egypte vaincue.

L’inscription COL NEM (Colonie Nîmoise)

a longtemps intrigué les historiens …

Mais, de nos jours, on pense tout simplement,

que Nîmes était juste une fabrique de monnaies.

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

 

***

Le crocodile est donc l’emblème de Nîmes.

En ville, il y en a partout : sur les murs,

dans les fontaines,

en bois dans le jardin du Musée d’Histoire Naturelle,

sur le sol des Halles,

sur les maillots de Nîmes Olympique (les Crocos pour les initiés),

et depuis que Philippe Stark l’a relooké,

sur les pavés des vieilles rues du Centre Ville.

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

*** 

 

Mais revenons à notre Pégoulade, et notre crocodile !!!


Il est énorme, (50M de long environ),

ses écailles sont faites de miroirs,

sa tête bouge,

et sa grande gueule en feu s’ouvre et se ferme sur la tête des nîmois …

Attention, baissez la tête, ça décoiffe !!!

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

et le lendemain matin …

Le repos du guerrier ! 

 

nîmes,feria,pégoulade,crocodile

***

Nous avons eu une très belle Pégoulade,

avec de beaux chars, de la belle musique, 

et de belles danses  .

Car, chaque char était précédé

de ses danseurs traditionnels.

Danseuses espagnoles, africaines,

japonaises et leurs jolis parapluies,

indiennes aux superbes costumes,

brésiliennes aux superbes costumes … aussi !

Voilà, c’est fini !

***

 

 

 

Transhumance ? vous avez dit Transhumance ???

 

Oui, c’est le moment  d’amener moutons, et chèvres au frais …

Comme chaque année,

les troupeaux traversent les villages du Sud avant de partir.

C’est l’occasion, pour tous de sortir les belles tenues provençales

et les charrettes décorées.

Celui de Saint-Rémy-de-Provence est particulièrement réussi.

 

18766747_752593208235737_793112071343935244_o.jpg

18673278_752591381569253_8122995961693033708_o.jpg

18699468_752589118236146_8387823258250122343_o.jpg

18699593_752592518235806_1356903196876925850_o.jpg

18699601_752591434902581_1126044342739883526_o.jpg

18700394_752592201569171_7114450821843331813_o.jpg

18700659_752592411569150_4871801267669906545_o.jpg

Superbes !!!

18738833_752589154902809_2260349554828556070_o.jpg

18738844_752592488235809_6751398268985679658_o.jpg

Merci Aglaïs, pour ton joli sourire !

18766690_752590778235980_8298560777094340408_o.jpg

18814624_752590774902647_7343487860551941955_o.jpg

18768557_752593191569072_2608804695298790506_o.jpg

18739274_752591318235926_1392135353186805611_o.jpg

Au revoir,

à l’année prochaine !!!

***

Pour vous donner envie …

quelques photos de Saint-Rémy de Provence Tourisme

 

voyages,saint-rémy-de-provence,traditions,transhumance

voyages,saint-rémy-de-provence,traditions,transhumance

voyages,saint-rémy-de-provence,traditions,transhumancevoyages,saint-rémy-de-provence,traditions,transhumance

 
La Transhumance – lundi 5 juin 2017 – 10h30 –
Saint-Rémy-de-Provence
Pour les plus courageux rendez-vous sur le plateau de la Crau pour le rassemblement des troupeaux vers 9h30, repas des bergers à partir de 12h30 et puis le reste de la journée pour profiter de Saint-Rémy
et des jolis villages des Alpilles
 
 
 
 

 

Juillet : ailleurs dans le monde : les Parcs de l’Ouest américain : la légende de Kokopelli

 

Depuis que nous sommes en territoire indien :

Nouveau Mexique, Colorado, Arizona, Utah,

nous voyons un peu partout,

des dessins et des décorations murales

représentant un petit joueur de flûte …

 ***

C’est une très vieille légende indienne, de plus de 3000 ans.

voyages,etats unis,jardin,kokopelli

On a retrouvé des pétroglyphes

et des dessins rupestres le représentant,

du Canada au Pérou … en passant, bien sûr par les Etats Unis.

 

Voyages,Etats Unis, jardin,Kokopelli

 

Représenté toujours de profil, souvent bossu, avec des plumes sur la tête,

il joue de la flûte, tout en donnant l’impression de danser comme les Indiens.

Qui était il ?

On ne sait pas trop comment est né ce mythe…

La légende dit qu’il promenait dans sa bosse de quoi guérir tous les maux.

Une maladie ? Il sortait de sa bosse des plantes médicinales !

Une mauvaise année ? Il distribuait des graines fertiles,

qui donneraient, c’est sûr, une belle récolte !

Des femmes en mal d’enfant ? Souvent représenté « bien outillé »,

il offre des bébés à foison …

Il sait parler au vent, à la pluie …

Quand le chant de sa flûte annonce sa venue,

il est accueilli comme un magicien.

 

Voyages,Etats Unis, jardin,Kokopelli

 Il s’appelait KOKOPELLI !

***

KOKOPELLI ? 

cela ne vous dit rien ???

voyages,etats unis,jardin,kokopelli

***

 

  

 

les Lames d’Oc à Marguerittes-Gard

Je n’ai pas l’habitude de faire de la pub,

mais là, ce salon sort vraiment de l’ordinaire …

Organisé par

la Confrérie Marguerittoise des Forgerons Coutelliers,

ce 1er salon du couteau d’art vaut le détour !

Forgeron, coutellerie,

Une centaine d’exposants viennent partager leur talent.

Ils vous expliqueront leur façon de travailler :

 – les métaux,  par des démonstrations de forge …

 

Forgeron, coutellerie,

Forgeron, coutellerie,

Forgeron, coutellerie,

Forgeron, coutellerie,

– les différentes matières :

Forgeron, coutellerie,

cornes,

Forgeron, coutellerie,

Bois,

Forgeron, coutellerie,

Cuir, céramiques …

pour créer de beaux manches.

***

Et puis, il y a les lames,

les plus belles (à mon goût) en acier « Damas »

Forgeron, coutellerie,

Forgeron, coutellerie,

Les couteaux aux formes originales …

Forgeron, coutellerie,

Forgeron, coutellerie,

Et puis, tous les autres, tous très beaux …

Forgeron, coutellerie,

***

Les exposants

 

il y a , bien sûr les locaux :

Le Camarguais de Bezouce,

La Forge du Serpent de Nîmes,

les autres viennent de la France entière,

mais aussi de Russie,

Forgeron, coutellerie,

vous aurez même droit à une démonstration de découpe de fruits et légumes,

assez étonnante, avec des couteaux japonais …

Forgeron, coutellerie,

Bref ! un très beau salon, pour tous !

***

C’est encore ouvert aujourd’hui de 10h à 17h

Si vous aimez les beaux couteaux … Allez-y !

Et même si vous n’aimez pas les couteaux,

allez voir ce beau travail d’artistes …

***

Forgeron, coutellerie,

Forgeron, coutellerie,

Et merci à tous ceux qui m’ont laissée leur « piquer » une carte !!!

 

***