Bora Bora, c’est fini !

Dernier petit déjeuner …

En rentrant, nous aurons certainement dans notre chambre le programme du départ .

D’habitude c’est très succinct :

-Régler le séjour à 8h00

-Valises prêtes dans votre bungalow à 8h30

-Départ du bateau à 8h45

Merci pour votre séjour !

Mais là, nous avons trouvé la lettre de fin de séjour assez amusante :

la voici

EPSON MFP image

***

En route pour l’atoll de Rangiroa !

Souvenez-vous ! Je vous ai expliqué la formation des îles hautes : un volcan souterrain qui sort de terre, puis qui s’éteint et qui s’enfonce petit à petit dans la mer… jusqu’à disparaître complètement !!!

Il ne reste alors que la barrière de corail qui entoure le lagon.

Finies les îles hautes , nous voici sur un atoll !

Le vent, les vagues apportent du sable, des branchages … formant ainsi de petits îlots sur la barrière de corail, rapidement couverts de cocotiers. On appelle ça le “motu”

Photo Google Maps

C’est là que s’installent les villages de pêcheurs, les hôtels … et l’aéroport.

Nos trois prochains séjours seront sur des atolls : Rangiroa, Fakarava, Tetiaroa

Photo Google Maps

Voilà Rangiroa, avec un autre atoll plus petit où nous avons déjà séjourné : Tikehau

Quelques vues d’avion de Rangiroa :

La barrière de corail est entrecoupée de passes, qui permettent le renouvellement de l’eau du lagon, la circulation des bateaux et de différents animaux marins … Comme les baleines qui ont l’habitude de rentrer dans le lagon pour la mise bas.

Certaines passes sont souvent dangereuses, difficiles à franchir pour les petits bateaux de pêcheurs .

Ex : la passe de Maupiti

La légende raconte que sur l’atoll de Hao, pour franchir la seule passe existante, il fallait demander l’autorisation à la déesse Kaki … Il fallait connaître “le mot de passe” … Ceux qui passaient outre avaient souvent des “accidents”.

à suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *