Naissances …

En nous promenant dans notre garrigue,

nous avons trouvé un nid, à environ 40 cm du sol, dans les broussailles, bien tapissé d’herbes sèches.

A l’intérieur : 3 oeufs, d’un gris légèrement bleuté, très pâle, taché de marques brunes plus importantes vers le bas …

A qui appartenaient ces oeufs ???

Pour le savoir, il fallait observer la venue de la femelle …

Observer de loin, faire des photos, avec un gros télé, sans faire de bruit, de peur de déranger la maman, qui pourrait alors abandonner sa couvée.

C’était le 14 Juin !

JF y est allé plusieurs fois, avec son appareil photo,

mais pas de changement apparent … Et puis, un jour …

Les bébés étaient nés : peau nue sans aucun duvet …

C’était le 27 Juin

Le lendemain, la maman était là !

En voyant son oeil cerclé de rouge brique,

j’ai su tout de suite que c’était elle, c’était sûr !

La Fauvette mélanocéphale !

Elle, qu’on avait vue tout l’hiver venir à la mangeoire.

Quelques jours après, les bébés avaient bien grossi et étaient couverts de petites plumes.

C’était le 5 Juillet …

Trois jours après, quand nous sommes retournés voir le nid …

Il était vide !!!

Bonne chance, les petits !!!

***

Voilà un montage de deux photos faites cet hiver .

C’est un mâle.

Corps gris, tête recouverte d’une calotte noire, gorge blanche.

La femelle est plus claire, dans des tons de brun.

Sa calotte est grise .

Mais toujours, aussi bien chez le mâle que chez la femelle, l’oeil cerclé de rouille.

Fauvette mélanocéphale

(Sylvia melanocephala)

Capture d’écran tirée du site

https://www.oiseaux.net

que je vous invite à utiliser .

Vous saurez tout sur les oiseaux, et même, vous pourrez écouter leur chant.

A bientôt !!!

Jour N°43

Ce matin, aux Garrigues Basses de Lédenon …

JF est parti surveiller les rapaces vus la veille :

– Plusieurs buses variables,

– Plusieurs busards cendrés

Il voit, tout de suite un très beau busard cendré, un mâle …

Les mâles sont d’un beau gris clair presque blanc,

alors que les femelles sont brunes.

Puis, un autre mâle arrive …

Et là ! bagarre !

Ils ont commencé par une “prise de bec”

et finalement,

ils en sont venus aux mains …

Busard cendré

(Circus pygargus)

A demain …

Jour N°25

Non, tu ne vas pas faire ça ?

C’est l’histoire d’un petit oiseau

qui chante à tue-tête en haut de mon cyprès.

C’est un rouge-queue à front blanc …

un mâle avec ses belles couleurs.

Sa belle a l’air intéressée !!!

Puis plus rien pendant deux jours …

Mais, ce matin, le revoilà, chargé de petites herbes !!!

“Mais tu ne vas pas faire ton nid, dans ma gouttière ?”

“Mais si !!! je suis bien là !”

***

Ce n’est pas une bonne idée …

“Mais s’il fait un gros orage, tu vas tout perdre …”

A surveiller !!!

Rouge-queue à front blanc

(Phoenicurus phoenicurus)

A demain !

Jour N°22

Oup, Oup, Oup, Ourra !!!

C’est ma première de l’année !

Je l’ai d’abord entendue,

puis je l’ai vue,

complètement en haut d’un cyprès .

Huppe fasciée

(Upupa epops)

Elle arrive du Sud de l’Espagne,

du Maghreb ou du proche Orient,

et vient passer l’été chez nous .

Elle niche souvent dans un trou d’arbre .

A demain …

Jour N°13

Cette photo a été prise la semaine dernière

Aujourd’hui,

cette photo aurait été impossible …

Pourquoi ???

Monsieur et Madame

Verdier d’Europe en plein repas …

Verdier d’Europe

(Chloris chloris)

Le mâle est à dominance vert olive, au ventre jaune,

la femelle plutôt gris verdâtre,

mais tous les deux ont le bord des ailes primaires jaune :

– jaune vif pour le mâle

– un peu moins éclatant pour la femelle

***

Aujourd’hui cette photo aurait été impossible …

Pourquoi ?

S’il est conseillé d’aider les oiseaux à se nourrir pendant l’hiver, il est fortement déconseillé de les nourrir dès l’arrivée du printemps.

Et ceci, pour éviter toute dépendance aux mangeoires et à l’homme .

Ces oiseaux sauvages doivent apprendre à trouver leur nourriture naturelle, seuls, et au printemps, la nourriture ne manque pas ( insectes, vers, petits fruits, escargots …)

Par contre, il est absolument interdit de tailler les arbres et les haies entre le 1er Avril et le 31 juillet, afin de ne pas perturber la reproduction et la nidification des oiseaux (Règlement du Parlement Européen)

Il ne vous reste plus qu’à les observer (de loin) et à les écouter … C’est beau, aussi, un chant d’oiseau …

A demain …

Jour N°9

Encore un oiseau !!!

(Photo prise ce matin)

Un serin cini

(serinus serinus)

Un beau mâle, avec le poitrail bien jaune.

La femelle est plus terne, presque entièrement grise,

sans le beau jaune vif.

Il se nourrit surtout des graines d’herbacées …

Si vous avez un jardin, n’arrachez pas

toutes vos “mauvaises herbes” …

A demain …

Jour N°8

Chez, nous, “The Voice” c’est tous les jours …

ça chante, ça chante !!! Un rossignol, peut-être ???

Eh bien Non !!!

Un petit Rougequeue à front blanc …

(Phoenicurus phoenicurus)

Un mâle avec ses belles couleurs rouille, orangé, sa tête noire, avec juste une bande blanche au-dessus des yeux …

Super chanteur aux couleurs éclatantes, il appelle sa femelle …

Viendra, viendra pas ?

Et bien non ! En tous cas, moi, je ne l’ai pas vue, mais les couleurs de la femelle sont plus ternes :

presque un camaïeu de beige, avec juste les plumes sous la queue de couleur orangée …

A demain …

Vous avez dit confinement ???

Bonjour!

Comme vous tous, je suis confinée chez moi …

Heureusement, j’ai la chance d’habiter en pleine garrigue, avec mattes de chênes verts, pinède, oliveraies, prairie, et bien sûr, quelques coins de jardin, plantés, nettoyés, entretenus …

Aussi, je me lance le défi de publier sur mon blog, une photo par jour … de “mon chez moi”, puisque je ne peux pas aller plus loin …

Aujourd’hui, Samedi 21 Mars …

Monsieur Pigeon ramier !!!

A demain !!!

Ils sont revenus !!!

Fidèles au rendez-vous,

ils sont là, comme chaque année, au mois de Mars :

Circaetus gallicus… les Circaètes Jean-le-Blanc !

Le Circaète Jean-le-Blanc est un magnifique rapace qui vient, chaque année, se reproduire dans le Sud de la France . Dans le département du Gard, “l’enquête (Bourriez 2016) permet de situer la population du département entre 160 et 200 couples, environ 6% de la population nationale” (Atlas des oiseaux du Gard-COGard 2019)

Il est assez facile à reconnaître avec son corps blanc strié de marron foncé, sa tête presque noire … et sa façon de tourner en rond au-dessus des garrigues.

Les garrigues ?

Il y cherche , à la fois des zones boisées claires à chênes verts et pins d’Alep, pour y construire son nid , et des zones herbeuses peuplées de reptiles ( couleuvre de Montpellier et autres) qui sont sa nourriture favorite .

La ponte (un seul oeuf par couple) a lieu en Avril.

La migration vers l’Afrique débutera en Septembre …

Le Circaète Jean-le-Blanc est un animal protégé. Il ne doit pas être dérangé pendant la période de nidification …

Il souffre aussi de la destruction de son habitat.

Les grues cendrées remontent vers le Nord …

Bientôt le printemps ?

Depuis une dizaine de jours, nous observons des vols de grues cendrées qui volent vers le Nord , par petits groupes d’une vingtaine d’individus, ou plus nombreux, comme hier où nous en avons compté 47 au-dessus des Garrigues Basses de Lédenon.

A bientôt …