Jour N°20

Surprise !

Ma première de l’année …

Trouvée cet après midi, aux Garrigues Basses de Lèdenon .

Quelle est donc cette petite fleur ?

Vous avez trouvé ???

Ophrys jaune

(Ophrys lutea)

Plus de 20 dans cette petite station que l’on connaît depuis longtemps …

Elle est toute belle, non !

A demain

Jour N°14

Une belle fleur de garrigue …

L’Asphodèle cerise

(Asphodelus cerasiferus)

Elle appartient à la famille des Liliacées, comme le lys, l’ail, et un grand nombre de plantes à bulbes …

Elle aime les terrains calcaires et on la trouve assez souvent dans nos garrigues.

Ses feuilles disposées en rosette apparaissent au printemps, ainsi que sa longue tige couverte de fleurs blanches.

Ses fruits verts puis marrons ont la forme et la dimension d’une cerise, d’où son nom d’ Asphodèle cerise.

***

Vous avez certainement remarqué que derrière mes asphodèles, il y avait un petit lilas …

Pas vraiment un arbuste de garrigue …

L’histoire est simple …

Quand nous avons construit notre piscine, le piscinier a commencé par faire un grand trou … Logique !

Mais que faire de toute cette terre ?

Voilà des frais qui n’étaient pas prévus …

C’est alors que le conducteur du camion a eu une idée de génie !!!

Derrière la maison, il y avait un énorme roncier :

des ronces, des ronces, impossible de s’en débarrasser …

Il nous dit : si je verse mes camions de terre dessus, les ronces vont être étouffées, elles ne pousseront plus, cela vous fera une jolie butte, vous pourrez planter les arbustes que vous voulez …

et … ça ne vous coûtera rien !!!

Quelle bonne idée !!!

Plus tard, j’ai planté des romarins, des lilas, des cistes …

Et un jour, deux plantes d’Asphodèles sont sorties …

Certainement des racines tubéreuses qui étaient cachées dans la terre de ma piscine …

A demain …

Jour N°10

Aujourd’hui, une petite orchidée des garrigues …

D’abord, une rosette de feuilles épaisses … Puis …

Orchis brûlé

(Neotinea ustulata)

Elle pousse chez moi, dans ma pinède …

Voilà l’évolution de sa floraison.

Il y en a une bonne dizaine , mais cette année, seule, celle-là a déjà fleuri …

Pourquoi ??? Mystère !

A demain …

Jour N° 3

Aujourd’hui, juste quelques petites fleurs …

Des Ophrys de Mars …

Au bout de mon champ, il y en a des tapis …

C’est une espèce très changeante … avec les dessins du labelle souvent différents. Les spécialistes leur donnent des noms particuliers, et il est souvent très difficiles , pour un amateur, de voir vraiment les différences …

A demain …

Ma photo du jour !!!

Je vous en ai déjà parlé, il y a longtemps …

mais cette plante est tellement rare et (même) un peu capricieuse …

Dans mon terrain, aux Garrigues Basses de Lédenon, elle est présente dans deux zones distinctes. Même en la surveillant, et en la protégeant, je ne la vois pas fleurir tous les ans.

Voilà l’Iris des serpents ou Iris tubéreux

(Iris tuberosa ou Hermodactylus tuberosus).

Même si les sépales sont d’un beau violet noir velouté, la couleur générale de la fleur, est verdâtre. Ses feuilles, très longues et très fines à section carrée, sont au moins deux fois plus longues que la tige fleurie.

En France, on la trouve surtout dans la région méditerranéenne.

C’est une espèce protégée, sur le plan national !!!

Si vous la voyez, surtout ne la cueillez pas !!!