Une drôle de chenille …

Regardez ce que j’ai trouvé sur mes arbousiers !

Je l’avais déjà rencontrée, une autre année, sur un cotoneaster lacteus et une autre fois sur mes chênes verts.

Elle est curieuse avec ses rayures jaunes sur fond gris et sa tête orangée …

Mais le plus drôle, c’est sa façon de se déplacer …

Trois paires de pattes à l’avant, trois paires à l’arrière …

Pour se déplacer, elle accroche ses pattes avant sur une branche, et ramène ensuite ses pattes arrière …

et ainsi de suite…

Elle peut aussi, si elle se sent menacée,

se maintenir droite, fixée sur ses pattes arrière …

Elle se confond alors avec les branches de son support …

Cette façon de se déplacer ne vous rappelle rien ?

Vous n’avez jamais vu un géomètre mesurer un grand terrain avec une chaîne d’arpenteur ?

Non ? Il fait exactement pareil … Il pose sa chaîne d’arpenteur au sol, puis il ramène le bout au début … Il n’a qu’à compter le nombre de fois où il a déplacé sa chaîne et il connaît la longueur du terrain. Si sa chaîne mesure 20 m et qu’il l’a déplacée 4 fois, il sait que son terrain mesure 80 m.

Les biologistes n’ont pas trop cherché pour leur trouver un nom : ils ont appelé toutes les chenilles qui emploient ce système de déplacement …

des chenilles arpenteuses

et elles appartiennent à la famille des Geometridae

Amusant, non ?

Voilà sa chrysalide, colorée au début, presque noire ensuite …

Quant au papillon, je ne l’ai jamais vu sortir …

Il m’a fallu chercher sur internet pour voir à quoi il ressemblait …

Si vous vous intéressez aux papillons,

je vous recommande ce site

On y apprend, entre autres, que ce papillon pond des oeufs … verts …

Etrange, non ???

4 réflexions sur « Une drôle de chenille … »

  1. Ayant commencé ma carrière comme géomètre…il y a 56 ans déjà j’ai effectivement connu la chaine d’arpenteur que tu décris. Mais déjà comme une Antiquité. C’est effectivement ce qu’on apprenait à l’école en 1955 !!! Depuis on est passé à autre chose, ca a été des chaines rubans et maintenant on en est au laser même domestiques pour mesurer la dimension des maisons et autres. Je crains que la chaîne d’arpenteur que tu évoques ne parle pas trop aux plus jeunes.
    Moi ça me rappelle des bons souvenirs.
    Amitiés.
    JRerebus

    1. Nous on avait une chaîne d’arpenteur, mais quand on est parti à la retraite, on l’a laissée à l’école … A la maison, on a encore le ruban, acier et plastique …

  2. Une chenille dans une jolie tenue pour un papillon un peu terne, heureusement il se rattrape avec ses oeufs , la nature a de ses surprises! J’ai toujours été passionnée par le phénomène chenille-papillon.

    1. Oui, c’est vrai que le papillon est terne, mais c’est un papillon de nuit … Cette couleur neutre lui permet de ne pas se faire remarquer d’éventuels prédateurs !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *