Ils sont revenus !!!

Fidèles au rendez-vous,

ils sont là, comme chaque année, au mois de Mars :

Circaetus gallicus… les Circaètes Jean-le-Blanc !

Le Circaète Jean-le-Blanc est un magnifique rapace qui vient, chaque année, se reproduire dans le Sud de la France . Dans le département du Gard, « l’enquête (Bourriez 2016) permet de situer la population du département entre 160 et 200 couples, environ 6% de la population nationale » (Atlas des oiseaux du Gard-COGard 2019)

Il est assez facile à reconnaître avec son corps blanc strié de marron foncé, sa tête presque noire … et sa façon de tourner en rond au-dessus des garrigues.

Les garrigues ?

Il y cherche , à la fois des zones boisées claires à chênes verts et pins d’Alep, pour y construire son nid , et des zones herbeuses peuplées de reptiles ( couleuvre de Montpellier et autres) qui sont sa nourriture favorite .

La ponte (un seul oeuf par couple) a lieu en Avril.

La migration vers l’Afrique débutera en Septembre …

Le Circaète Jean-le-Blanc est un animal protégé. Il ne doit pas être dérangé pendant la période de nidification …

Il souffre aussi de la destruction de son habitat.

4 réflexions sur « Ils sont revenus !!! »

    1. Coucou, Christine ! Comme tout le monde, je suis confinée … Heureusement, je suis en pleine nature … alors je regarde le ciel, les arbres, la terre …et il y a de belles choses à voir !!! Bisousssssss

  1. superbe , chez nous on a la buse , le milan et le milan royal que je n’ai jamais réussi à photographier
    ils seront bien plus tranquilles chez nous les éoliennes ne se faisant plus !
    par contre dans le bois des Lens à MOULEZAN le projet continu et le maire a été réélu avec son dada d’éoliennes bien sûr .
    notre bois des Lens sera coupé en deux et malheur aux oiseaux qui s’en approcherons , tristesse.
    le calme est de rigueur c’est merveilleux d’entendre uniquement les oiseaux .
    la vie continuera malgré .

    1. Nous aussi on a la buse variable et le milan noir, de façon sûre. Il nous semble avoir vu un milan royal mais sans certitude …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *