Les grues cendrées remontent vers le Nord …

Bientôt le printemps ?

Depuis une dizaine de jours, nous observons des vols de grues cendrées qui volent vers le Nord , par petits groupes d’une vingtaine d’individus, ou plus nombreux, comme hier où nous en avons compté 47 au-dessus des Garrigues Basses de Lédenon.

A bientôt …

La pluie, ça suffit !!!

Je sais que nous en avons besoin, mais trop, c’est trop …

Ce matin, plus de pluie, un beau soleil … Et une petite balade dans la garrigue.

Connaissez-vous la globulaire alypum ?

C’est un arbrisseau des garrigues, toujours le premier à fleurir .

J’adore ce bleu profond, presque « bleu de Prusse » …

***

Globularia Alypum

Sous-arbrisseau de 30 à 40 cm, très rameux, en buisson ordinairement dressé . Feuilles coriaces, persistantes, oblongues ou obovales, entières, mucronées, uninervées. Fleurs d’un beau bleu, odorantes, terminales, larges de 15 à 20 mm.

Lieux secs et rocailleux du Midi, garrigues : Languedoc, Provence, Corse .

Floraison : hiver et printemps

(Extrait de la Flore de Coste-tome 3)

Janvier, Février …

Ce n’est pas vraiment la période des papillons … Et pourtant !

Regardez ce que j’ai trouvé, cette semaine, posé sur une pierre, en Garrigues Basses de Lédenon !

Malheureusement, ce papillon était mort, ce qui explique qu’il tienne avec des épingles …

« La Grande Tortue »,

c’est son nom,

ou si vous préférez

Nymphalis polychloros

qui est son nom scientifique .

C’est un beau papillon de plus de 6 cm d’envergure qui vole en été, chez nous et qui, après quelques mois de léthargie, réapparaît pour se reproduire en Février/ Mars. Les oeufs sont pondus en manchon autour des rameaux de leurs arbres préférés : Prunus spinosa, (le prunellier des Garrigues), Prunus mahaleb (Bois de Sainte Lucie) ou sur les arbres fruitiers : abricotiers, cerisiers, pruniers …

A ne pas confondre avec un autre papillon de la même famille :

« La Petite Tortue »

Aglais urticae

photographiée, au mois de juin dernier,

toujours aux Garrigues Basses de Lédenon,

sur une touffe de scabieuses.

D’abord, fermée, puis entr’ouverte, et enfin bien épanouie pour nous laisser admirer ses belles couleurs vives.

Plus petite que la Grande Tortue (3 à 4 cm d’envergure), mais tellement plus colorée …

La Petite Tortue apparaît dans le Midi en Mai/Juin.

La ponte se fait au revers des feuilles d’orties (Urtica dioica)

Les petites chenilles (qui naissent pendant l’été ) resteront en groupe, dans des petits nids de soie, et deviendront indépendantes au bout d’environ un mois.

Elles se nourrissent exclusivement de feuilles d’orties.

***