Fraser Island, suite et fin

Je vous avais laissés sur une plage de Fraser Island.

Aujourd’hui, je vous emmène voir,

ce qui, je pense, vaut le détour :

la forêt.

Des arbustes, des eucalyptus, des acacias, des kauris,

des palmiers, d’immenses fougères … Tous poussent sur le sable, sec ou humide.

C’est un fouillis indescriptible, laissé naturel volontairement.

Seuls sont coupés les vieux arbres,

dont la chute pourrait être dangereuse pour les promeneurs

Ici, un vieil arbre foudroyé,

là un arbre mort,

Un autre complètement étouffé par un figuier étrangleur …

Ci-dessus, un Satinay (Syncarpia hillii),

haut de 30 m environ.

Ces arbres peuvent atteindre 50 m de haut et vivre jusqu’à 1000 ans …

JF, en train de photographier un eucalyptus …

Il faut dire que certaines écorces sont très belles …

Leur gros défaut est de tomber au sol quand elles sont sèches, ce qui facilite la propagation des incendies …

***

La forêt de Fraser Island est vivante :

la végétation grandit, fleurit, se multiplie, et meurt …

Les fourmis se chargent de déplacer les graines …

***

Un autre genre d’arbustes (80 espèces)

est très présent sur l’île :

Les Banksias

Voici le Banksia robur

ou Swamp banksia (Banksia des marais)

D’abord vertes, puis jaune clair, puis bronze,

les fleurs en épis (12 à 15 cm de haut),

sentent le caramel …

Les mêmes une fois sèches …

***

Une autre espèce : Banksia integrifolia

Les fleurs se ressemblent beaucoup,

mais le feuillage est très différent.

L’épi floral en train de se mettre en graine …

Le cône, sec, a libéré ses graines …

Voilà ! Fraser Island, c’est fini !!!

Espérons que les incendies vont se calmer, et laisser cette rare végétation vivre sa vie … tranquille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *