Rangiroa : balade au lagon bleu

Il pleut, les vagues sont énormes, le vent souffle en rafales …

Toutes les excursions en groupe organisées par l’hôtel sont annulées …

Heureusement, nous avons réservé une excursion , juste pour nous deux .

Le capitaine est inquiet : il nous demande si nous avons le mal de mer …

si on n’est pas malade en bateau … Parce que … ça va cogner ! et il faut traverser tout le lagon pour arriver au lagon bleu …

Non, nous ne sommes pas malades en bateau et nous ne craignons pas les grosses vagues …

Alors allons-y !!!

Et nous voilà partis pour la journée …

Dans le cercle du haut : l’hôtel

Dans celui à gauche : le lagon bleu

Le voilà vu d’avion !!!

Effectivement, les vagues sont énormes … Nous sommes trempés et cela nous fait rire, ce qui rassure, un peu, notre capitaine.

Arrivés de l’autre côté du lagon, la mer est calme et le soleil donne au sable des reflets roses.

Avec masque et tuba, nous traversons le lagon bleu pour arriver sur un petit motu …

où notre capitaine nous a préparé un super petit repas …

Nous partons explorer le motu, couvert de cocotiers

De loin , le lagon est vraiment bleu !!!

Notre guide porte même notre sac à dos avec masques et tubas … Et malgré nos protestations confuses continue la balade avec notre sac … Il veut nous montrer des oiseaux et il nous laisse juste chargés de nos appareils photo

Ce sont des sternes blanches appelées aussi Gygis blanches. Cet oiseau a la particularité de pondre , son seul oeuf directement sur une branche (sans nid). Sa coquille étant souple, elle épouse la forme du tronc !

La sterne blanche se nourrit principalement de poisson, surtout de poisson-volant.

En Polynésie, elle est l’amie des pêcheurs , car sa présence signale un banc de poissons.

Son nom polynésien est ‘itata’e

Un peu plus loin, un groupe de noddis bruns . Eux aussi se nourrissent de poissons, eux aussi nichent dans les cocotiers, mais en construisant un nid.

Et voilà, c’est bientôt l’heure de repartir … Notre bateau nous attend.

Inutile de vous dire que le retour a été encore plus difficile que l’aller … des vagues, du vent, des gerbes d’eau dans le bateau … Nos K-way trempés … Heureusement notre capitaine avait prévu des cirés jaunes de pêcheur …

Quelle bonne idée !!!

Le lendemain, nous aurons quelques “bleus” et beaucoup de courbatures, mais sans aucun regret … la balade était si belle !!!

2 réflexions sur « Rangiroa : balade au lagon bleu »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.