Un papillon de nuit …

Bonjour !

J’ai d’abord trouvé une chenille qui dévorait mes lavandes …

J’aurais pu l’écraser … Mais non !

J’aime bien connaître mes « ennemis » !

Alors, je l’ai mise dans une boite transparente … avec une branche de lavande .

Et j’ai attendu …

Le lendemain matin, la chenille s’était (déjà) mise en chrysalide, collée sur la paroi de ma boite et enveloppée dans une toile de fils blancs…

Hier matin, le papillon est sorti !

Bizarre! Je n’en avais jamais vu … Il ressemblait bien au Gamma (Autographa gamma), mais la marque blanche sur les ailes n’avait pas du tout la même forme …

De plus, il avait de superbes reflets dorés …

Le voilà fermé !!!

Impossible de trouver son nom exact, pourtant j’ai cherché un moment dans tous mes bouquins et sur internet sur les sites spécialisés dans les papillons …

J’ai dû le faire déterminer par les membres d’un groupe de connaisseurs de les papillons …

Ce qui me rassure c’est qu’ils n’étaient pas tous d’accord et qu’ils ont dû chercher aussi …

Problème résolu !

C’est une noctuelle du jolie nom de Plusie chalcite ( Chrysodeixis chalcites).

Malheureusement, si le papillon est assez beau, sa chenille est une grande dévoreuse de plantes de jardin …

La trouvaille du jour … suite

Souvenez-vous !

Le 16 Octobre je vous montrais une super chenille !

La chenille du Sphinx du laurier rose.

Installée dans une boîte transparente,  elle s’était, dans la journée , enterrée dans la litière de feuilles mortes installée sur le fond .

D’abord, elle s’était transformée en un gros ver blanc.

Puis, en l’espace de quelques jours, le gros ver blanc s’était transformé en chrysalide.

A partir de ce moment, tous les matins, au réveil, je surveillais la boîte … Rien ! Jusqu’à Mardi 20 Novembre … le papillon était là sur le bord de la boîte.

 

Après quelques photos, ses ailes n’étant pas encore totalement dépliées,

et pensant qu’il était peut-être à l’étroit dans sa boîte, nous l’avons sorti,

avec beaucoup de précautions… Et déposé sur mes lauriers-roses …

Il est resté assez longtemps sans bouger, puis au bout de la troisième visite,

il n’était plus là !!! Envolé !!!

Dans le fond de la boîte, dans la litière,

il ne restait que la chrysalide vide …

 

 

Une rencontre inattendue …

En ce moment, aux Garrigues Basses de Lédenon,

c’est la période du ramassage des olives .

Donc, hier, avant la pluie … j’étais dans mes oliviers, avec mon panier …

Et subitement, sur une branche, devant mes yeux, il y avait ça !!!

 

J’ai failli la « cueillir » et l’écraser … quel dommage !

***

J’ai déjà fait un article … Une autre année …

C’est la chenille du Sphinx « Tête de Mort » … si grosse, si grande, (elle mesure 11cm), si belle …

C’est une chenille qui peut avoir plusieurs couleurs .

La première que j’avais trouvée sous mes lilas avait une couleur dominante jaune, celle-là est bien verte , il en existe une forme brune,

mais toutes ont ces rayures bleues et blanches, formant un V sur le dos.

Elles se nourrissent de feuilles de lilas, de seringas, de lauriers-roses, d’oliviers,

mais aussi  de pommes de terre …

***

Comme toutes les chenilles de sphinx, elle va bientôt s’enterrer, dans une litière faite de terre et de feuilles mortes.

Elle s’y transformera en chrysalide,

d’où sortira un énorme papillon.

à suivre …

 

 

La trouvaille du jour …

Connaissez-vous cette chenille ?

 Elle est très grosse , de la grosseur d’un doigt masculin, et très grande … Plus de 8 cm de long.

La petite corne qui termine son corps, ne nous laisse aucun doute, c’est la chenille d’un papillon de la famille des Sphingidés …

… comme : la chenille du Sphinx de l’Euphorbe ( en haut à gauche)

ou celle du Sphinx « Tête de Mort » (en haut, à droite)

ou celle du Moro-sphinx (en bas à gauche)

ou celle du Sphinx gazé ( en bas à droite)

Toutes portent une petite corne au bout de l’abdomen.

Si vous regardez un peu sur internet, vous verrez qu’elle n’est pas toujours si foncée. Elle est longtemps verte avec de grands yeux bleus …

Là, elle est « à maturité », elle est prête à se mettre en chrysalide.

Nous l’avons installée dans une grande boite transparente, avec une bonne épaisseur de feuilles mortes et de terreau trouvés sous nos chênes verts.

Elle s’est enterrée immédiatement …

Maintenant, il faut attendre !!!

Je ne résiste pas à vous montrer le papillon, dont les couleurs rappellent étrangement les habits de camouflage de nos militaires …

(Cette photo a été prise sur le site lepinet.com, site bien connu de tous les amateurs de papillons.)

Un autre site que j’adore : les pages entomologistes d’André Lequet …

un universitaire qui sait se mettre à la portée des débutants, pourvu qu’ils soient un peu curieux …

https://www.insectes-net.fr/

Un petit papillon de nuit …

La Sylvine (Triodia sylvina)

C’est un joli papillon de nuit que l’on trouve beaucoup en ce moment, qui aime les prairies, les jardins, car sa chenille se nourrit des racines de pissenlits ou de plantains…

En cette veille d’automne, La  Sylvine a tendance à rentrer dans les maisons.

La photo représente un mâle. Les femelles sont moins colorées, plutôt grisâtres.

Les chenilles se mettent en chrysalide sous terre .

Une deuxième génération …

Bonjour !

Le pacha à deux queues,

vous connaissez ?

Je vous en ai déjà parlé, c’est ce très beau et très grand papillon,

dont les chenilles se nourrissent de feuilles d’arbousier.

Garrigues Basses-Lédenon,Pacha à deux queues

Garrigues Basses-Lédenon,Pacha à deux queues

Ailes fermées, il n’est pas mal non plus !

***

En ce moment, vous pouvez l’apercevoir,

sur des arbres fruitiers,

ou à terre,

se nourrir du jus des vieux fruits : raisins, figues …

Vous pouvez aussi l’observer sur les arbousiers, en train de pondre …

car dans le Sud de la France (et donc aux Garrigues Basses de Lédenon),

il y a une deuxième génération qui se prépare …

Garrigues Basses-Lédenon,Pacha à deux queues

Ces photos ont été prises hier :

On peut voir sur ou sous les feuilles,

– des œufs jaunes, de la ponte du jour,

– des œufs presque transparents, mais cerclés de brun,

– des œufs presque noirs .

***

Les photos suivantes ont été prises ce matin.

Garrigues Basses-Lédenon,Pacha à deux queues

Si les œufs jaunes  et ceux cerclés de brun n’ont pas changé …

l’œuf noir a disparu et a laissé sa place à une jolie petite chenille …

(Dans le cercle rouge, la trace de l’œuf disparu)

Garrigues Basses-Lédenon,Pacha à deux queues

Garrigues Basses-Lédenon,Pacha à deux queues

Elle monte, elle descend, bref, elle visite son territoire …

***

Arrivera-t-elle jusqu’au printemps ?

Oui, s’il n’y a pas un trop gros gel,

et si ses prédateurs naturels la laissent tranquille …

(à suivre …)

Avril : ailleurs dans le monde … 15 jours au Costa Rica … Suite

 

Nous quittons, tôt le matin, notre hôtel Gaia,

pour rejoindre l’hôtel Lapa Rios,

où nous resterons trois jours.

 

Voyages, Costa Rica

Notre rendez-vous est à l’aéroport de Puerto Jimenez, au bureau de l’hôtel.

Là nous abandonnerons notre voiture,

et un chauffeur du Lapa Rios, nous conduira à l’hôtel …

45 mn pour 37 Km de piste …

On comprend pourquoi les loueurs de voiture interdisent le trajet …

D’ailleurs un grand nombre de touristes costariciens ou américains,

prennent le vol San José/ Puerto Jimenez,

et vont passer une semaine au Lapa Rios … tranquilles …

  

Voyages, Costa Rica

***

Direction la pointe de la Péninsule d’Osa !

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

voyages,costa rica

voyages,costa rica

En pleine nature !!!

***

Demain, Piscine ou plage ???

 

voyages,costa rica

Voyages, Costa Rica

Finalement, cela sera une longue marche dans la réserve de l’hôtel,

pour profiter de la faune et de la flore …

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

voyages,costa rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Petite, 2,5 à 4 cm pas plus,

jolie, avec ses couleurs noir et vert turquoise contrastées,

cette grenouille (Dandrobates auratus)

est venimeuse …

***

Les oiseaux, les rois de la réserve !!!

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Un Trogon rufus, très bel oiseau aux couleurs vives …

***

 

Voyages, Costa Rica

Monsieur Georges, iguane énorme, imposant mais inoffensif,

se balade partout … surtout au bord de la piscine …

***

Ah, les singes hurleurs !!!

 

Voyages, Costa Rica

***

Après la balade, un petit plongeon dans la piscine, cela fait du bien !!!

Demain, Plage  …

 

voyages,costa rica

Un chauffeur nous amène,

revient nous chercher à l’heure qui nous plaît …

Pas de souci !!!

 

(à suivre …)

 

 

 

 

 

Avril : ailleurs dans le monde … 15 jours au Costa Rica … Suite

 Troisième grande balade

***

Voyages, Costa Rica

Nous quittons notre hôtel Nayara.

Nous ferons une halte dans le Parc du Volcan Arenal,

 nous longerons le lac Arenal.

Ce soir nous dormirons au Rio Perdido,

où nous resterons 3 jours.

***

Parc du volcan Arenal

 

Voyages, Costa Rica

Impressionnant, mais … endormi ! 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Nous lirons avec attention les panneaux installés à l’entrée du parc …

mais nous ne verrons aucun mammifère, et très peu d’oiseaux …

 

Voyages, Costa Rica

Nous avons quand même vu de belles choses !!!

 

Voyages, Costa Rica

Inutile d’escalader le volcan, ce ne sont que des cendres !!!

 

Voyages, Costa Rica

Un dernier coup d’œil !!!

***

La route qui longe le lac est très belle,

mais pas vraiment d’arrêt possible …

Ensuite nous changeons complètement de paysage.

 

Voyages, Costa Rica 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Il est de la même famille que notre mimosa.

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Ici un magnifique Geai bleu à poitrine blanche (Calocita formosa),

qui se repose à l’ombre.

Voyages, Costa Rica

Superbe !!!

***

Nous  sommes presque arrivés,

d’après le GPS, nous sommes à une quinzaine de Km de l’hôtel …

On nous avait averti, les derniers Km sont difficiles !!!

***

 

Voyages, Costa Rica

Après le premier panneau de l’hôtel, la route s’arrête,

et nous voilà sur un chemin de terre …

 

Voyages, Costa Rica

Enfin, nous arrivons à l’entrée du Rio Perdido !!!

mais ce n’est pas fini …

Le domaine de l’hôtel est immense, (202 Ha)

et il nous manque encore quelques Km à faire …

 

Voyages, Costa Rica

Rio Perdido !

Que le nom est bien choisi !

Perdu ! est le bon mot pour désigner cet hôtel …

Mais que c’est beau !!!

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Immense salle à manger,

 

Voyages, Costa Rica

Le Rio Perdido est plus qu’un hôtel,

c’est un centre de loisirs : escalade, tyrolienne, descente de ruisseaux,

balade en VTT, sources thermales, spa …

Il y en a pour tous les goûts !!!

***

De l’immense salle à manger, on surplombe toute la vallée …

Ce qui, pour des contemplatifs, comme nous est un pur régal !!!

 

 

Voyages, Costa Rica

On peut passer des heures à observer les oiseaux,

et les singes hurleurs qui se baladent dans les arbres …

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Demain, nous irons faire une balade dans le parc du Volcan Tenorio …

(à suivre …)

 

Avril : ailleurs dans le monde … 15 jours au Costa Rica …

 

15 jours ???

Certains diront que ce n’est pas beaucoup,

mais le Costa Rica est un tout petit pays …

Regardez cette carte,

et comparez sa superficie avec celles de la France et de notre région :

 

Voyages, Costa Rica

Même pas les 2/3 de l’Occitanie !!!

***

Et puis, nous n’avons pas visité  TOUT le Costa Rica.

Nous avons délaissé volontairement la côte caraïbe, 

et son attraction principale : la ponte des tortues

qui a lieu surtout en Juillet/Août.

***

Voici la carte de notre trajet

 

Voyages, Costa Rica

***

 

C’est Christophe Colomb qui découvrit le premier le Costa Rica.

Mais il ne descendra pas de son bateau.

Il s’était juste arrêté pour réparer certaines avaries.

Constatant la luxuriance de la végétation,

il se serait écrié : «Quelle côte riche» !!!

(Que Costa Rica !!! en espagnol)

***

Quelques années après,

quand d’autres espagnols découvrirent la côte caraïbe,

ils furent accueillis par des «Indiens» couverts de bijoux en or.

Décidément, la «Côte riche» portait bien son nom …

***

Que reste t-il de cette période ? –

D’abord, le nom du pays : le Costa Rica –

Ensuite la langue : l’espagnol –

Enfin, la monnaie : le Colon …

bien que l’on puisse payer presque partout avec des dollars US…

Mais leurs billets sont tellement beaux !!!

 

Voyages, Costa Rica

***

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

 

à suivre !!!