Encore deux arbres peu ordinaires …

Nous sommes encore sur les îles d’Hawaï, dans un somptueux parc …

Ce qui m’a attirée, d’abord, c’est cette traînée rouge sang le long de son tronc.

puis cette écorce jaunâtre, froissée, comme éclatée en petites pelures …

Puis ses racines étalées … pas de doute, c’était un ficus …

En me hissant sur la pointe des pieds, j’ai réussi à lire l’étiquette :

Puis, ses racines étalées … Pas de doute, c’était un figuier … Mais lequel

Ficus sycomorus

Oui, il y avait bien des figues sur toutes les petites branches et même certaines, à même le tronc …

C’est un arbre originaire d’Afrique. On peut en voir aussi à Madagascar.

Depuis plus de 5000 ans il est cultivé par les Egyptiens. Depuis toujours, son bois a servi à faire les cercueils qui contenaient les momies, car son bois est réputé pour être imputrescible

****

Pour moi, le Sycomore était un érable (Acer pseudoplatanus), connu pour son bois clair … Celui, aussi dont les graines sont mortelles pour les chevaux …

****

Pour le deuxième arbre, je vous emmène dans un autre pays : le Brésil … aux chutes d’Iguazù !

Après une journée complète de balade sur les différents sentiers, petits ponts et passerelles … Nous avions bien mérité une petite pause rafraîchissements …

Occupés à admirer les papillons se désaltérer dans les flaques d’eau, nous n’avions pas remarqué l’arbre qui nous abritait du soleil …

Encore un ficus !!!

Renseignements pris, il s’agissait du figuier-à-oreilles-d’éléphant ( nom donné à cause de ses grandes feuilles … qui peuvent mesurer jusqu’à 50 cm)

Et voilà ! C’est fini pour aujourd’hui !!!

Quelques arbres …

 

La Poste française a fait paraître récemment un carnet de timbres

sur les arbres … du monde.

On y trouve :

le bouleau, le baobab, le cèdre du Liban, le charme,

le chêne pédonculé, le frêne, l’érable, le pin sylvestre,

le sequoia, le ginkgo biloba (appelé aussi l’arbre aux 40 écus),

l’olivier et le hêtre.

Certains sont indissociables  de l’image d’un pays,

même, si souvent ils poussent aussi ailleurs dans le monde :

  •  
  • le baobab pour Madagascar,
  • le cèdre pour le Liban,
  • le ginkgo pour la Chine,
  • le séquoia pour les grands parcs de Californie,
  • le bouleau pour les pays scandinaves,
  • l’érable à sucre pour le drapeau du Canada,
  • le pin sylvestre pour l’Europe boréale,  jusqu’en Sibérie,
  • l’olivier pour les pays méditerranéens …

Et la France ???

***

Vous vous souvenez certainement de vos livres d’histoire de l’école primaire, montrant Saint Louis rendant la justice sous un chêne …

 

  

Mais quel chêne ?

Le chêne blanc, le chêne pédonculé, le chêne pubescent, le chêne liège …

Certainement, un chêne pédonculé, qui ne pousse pas naturellement

dans le Sud de la France

Dans notre région,

on trouve surtout les chênes verts ou Yeuses (Quercus ilex)

Ils poussent souvent « en matte », procurant une ombre précieuse aux petites plantes de garrigue …

Mais si on les laisse grandir, ils peuvent devenir grands et gros …

***

Les photos suivantes ne sont pas de moi.

Elles relatent le travail d’un passionné des arbres, Yves Maccagno,

qui inlassablement fait l’inventaire des arbres remarquables du Gard,

sous l’impulsion de la Société d’Etude des Sciences Naturelles du Gard.

 

 

Voici la couverture de son  premier tome,  trois autres ont suivi … les premiers en  formule papier, les autres , en ligne, entièrement gratuits .

***

Presque tous les pays ont un arbre symbole .

Leur beauté, leur rareté, leur histoire, leur impact économique,  

nous font penser immédiatement à un  pays précis …

Vous êtes curieux ???

Alors, à suivre …