Toujours la pluie …

Toujours la pluie, et encore des escargots .

Entre deux averses, je suis allée inspecter mes murets de pierres sèches et quelques gros rochers.

Résultat : des petites clausilies en grand nombre, des élégantes striées, et même des vieilles

coquilles de bulime tronqué.

 

      DSC00352.jpg               DSC09625.jpg

 

      DSC00370.jpg               DSC00407.jpg

 

     DSC07067.jpg                DSC06432.jpg

Les Clausilies (Clausilidés)

Coquille très petite, allongée, ocre à brun nègre.

Ouverture ronde à gauche, lorsqu’on regarde la coquille de face.

Vit dans les milieux secs, sur les rochers.

 

 

     DSC09620.jpg               DSC09619.jpg

 

     DSC04387.jpg               DSC06485.jpg

 

L’élégante striée ( Pomatias elegans)

Coquille moyenne, de forme conique, renflée et striée.

Sa couleur varie du blanc sale au gris noir.

Elle possède un opercule protecteur quand le pied rentre dans la coquille.

Sa tête se termine par un genre de trompe, ce qui la différencie des autres escargots.

Se rencontre dans tous les jardins autour des pots de fleurs.

 

DSC06493.jpg

Le Bulime tronqué (Rumina decollata)

Coquille assez grande, allongée au sommet tronqué naturellement, même si le sommet se casse facilement chez les adultes.

 Pied noir.

 Affectionne les habitats secs et ensoleillés.

 

La pluie …

La pluie a réveillé les premiers escargots .

 

DSC04312.jpg

Petit gris (Cornu aspersum) .

Grosse coquille à fond marron clair avec des bandes spirales plus sombres à motifs diffus.

Se rencontre dans nos jardins où il fait beaucoup de dégâts .

DSC04294.jpg

Zonite peson (Zonites algirus) : Impossible de se tromper !!!

Le plus gros escargot de notre région (jusqu’à 5cm de diamètre).

Coquille de blanc grisâtre à beige sale.

Pied noir bleuté.

S’enterre la nuit, se nourrit de détritus organiques, d’où son nom peu flatteur de « mange-merde »

DSC04348.jpg

Mourguette (Eobania vermiculata)

Abondant dans nos champs ensoleillés .

Coquille très solide, souvent blanchâtre avec des bandes en spirales brun nègre .

 

DSC04288.jpg

Les hélicelles (Hygromiidés)

Coquilles de 5 à 20 mm de diamètre, souvent blanches à bandes spirales brunes.

Groupe où l’on trouve des couleurs et des motifs différents.

L’été, aiment bien s’agglutiner sur des tiges sèches.

 

DSC04298.jpg

Les Luisants (Oxychilus spp Mediterranea spp)

Coquille de 3à 8mm de diamètre, aplatie, lisse, luisante et translucide.

Pied noir bleuté.

Préfère les lieux ombragés.

 

DSC04340.jpg

La Troque élégante (Trochoidea elegans)

Tout petit escargot.

Coquille de 3 à 5 mm de diamètre, en forme de cône parfait à la base horizontale.

Couleur blanche à bandes spirales brunes.

Se rencontre dans nos espaces ouverts et secs.

 

Les arbres en fleurs de Mars …

DSC09481.jpg

Les amandiers lancent le début du printemps en fleurissant dès Février,

suivis par les buissons blancs des prunelliers, des lauriers tin et des coronilles jaunes.

D’autres sont moins spectaculaires, comme le buis ou les filarias aux petites fleurs très discrètes,

mais aussi les cyprès qui lâchent des nuages de pollen au moindre souffle du vent . 

 

Gare aux allergies !!!

 

 

DSC04212.jpg        DSC04221.jpg

Laurier tin (Viburnum tinus)                          Prunellier (Prunus spinosa)

DSC04108.jpg        DSC04232.jpg

Coronille glauque (Coronilla glauca)               Coronille arbrisseau (Coronilla emerus)                   DSC04159.jpg            DSC04251.JPG 

Buis (buxus sempervirens)                                  Filaria à feuilles étroites (Phillyrea angustifolia)

                                                                                       DSC04110.jpg                

 Cyprès méditerranéen (Cupressus sempervirens)

                                                                                                                                       

Un tapis de petites fleurs …

 

De loin, on croit voir un tapis de pissenlits… 

DSC04097.jpg

  

Mais en regardant de plus près, on fait de belles découvertes.

 

DSC09482.JPG

Urospermum dalechampii

     DSC04170.jpg

 Viola odorata

 

DSC09509.jpg      DSC04150.jpg

Erodium cicutarium                                          Lamium amplexicaule

 

DSC04126.jpg              DSC04085_mod.jpg    

Petits soucis sauvages : calendula arvensis            Veronica persica

Geranium-molle.jpg          DSC04102.jpg

Geranium molle                                              L’ortie rouge : Lamium purpureum

DSC04081.jpg           DSC04096.jpg        

Muscari neglectum                      Ceterach officinarum : petite fougère vivant sur les rochers 

 

Enfin, nous sommes au printemps …

 

DSC04158.JPG

Je ne parle pas du printemps calendaire (qui commence chez nous vers le 21 Mars), mais du printemps météorologique qui dans l’hémisphère Nord commence le 1er Mars et dure jusqu’au 31 Mai (dans l’hémisphère Sud du 1er Septembre au 30 Novembre). La Russie, l’Australie, la Nouvelle Zélande appliquent le printemps météorologique.

 

Donc nous sommes au printemps … Et si nous ne sommes pas en accord avec le calendrier, cela nous donne au moins le moral.

La faune et la flore ne se trompent pas et il suffit de partir en garrigue chercher les premières asperges sauvages pour s’en rendre compte.

Cette année, j’ai envie de vous inviter à regarder mes photos de nature, au jour le jour.

DSC04047.JPG

 

 

Un vulcain (Vanessa atalanta)

                   se pose sur le mur de la maison.   

 

 

 

 

 

 

Un massif de Globularia alypum, première tache de couleur en garrigue.

DSC09467.JPG

DSC04704.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                Première coccinelle cachée dans les violettes   DSC04117.JPG