La trouvaille du jour …

 

Connaissez-vous cette chenille ?

 Elle est très grosse , de la grosseur d’un doigt masculin, et très grande … Plus de 8 cm de long.

La petite corne qui termine son corps, ne nous laisse aucun doute, c’est la chenille d’un papillon de la famille des Sphingidés …

… comme : la chenille du Sphinx de l’Euphorbe ( en haut à gauche)

ou celle du Sphinx « Tête de Mort » (en haut, à droite)

ou celle du Moro-sphinx (en bas à gauche)

ou celle du Sphinx gazé ( en bas à droite)

Toutes portent une petite corne au bout de l’abdomen.

Si vous regarder un peu sur internet, vous verrez qu’elle n’est pas toujours si foncée. Elle est longtemps verte avec de grands yeux bleus …

Là, elle est « à maturité », elle est prête à se mettre en chrysalide.

Nous l’avons installée dans une grande boite transparente, avec une bonne épaisseur de feuilles mortes et de terreau trouvés sous nos chênes verts.

Elle s’est enterrée immédiatement …

Maintenant, il faut attendre !!!

Je ne résiste pas à vous montrer le papillon, dont les couleurs rappellent étrangement les habits de camouflage de nos militaires …

(Cette photo a été prise sur le site lepinet.com, site bien connu de tous les amateurs de papillons.)

Un autre site que j’adore : les pages entomologistes d’André Lequet …

un universitaire qui sait se mettre à la portée des débutants, pourvu qu’ils soient un peu curieux …

https://www.insectes-net.fr/

6 réflexions sur « La trouvaille du jour … »

  1. Excellent !
    et les observations/données de cette espèce de Sphinx sont rares, puisqu’il s’agit d’un migrateur observé presque essentiellement sur le littoral méditerranéen…
    Dans la base de données naturalistes régionale (https://www.faune-lr.org), il n’y a que 3 données, dont 2 de fin août et mi-sept 2018 également près de Nîmes (et 1 de mi-octobre 2016).
    Et dans l’équivalent français (https://www.faune-france.org), moins de 10 données depuis 2016, essentiellement en 2018 : ça semble être une « bonne année » et/ou du moins de +en+ de personnes ouvrent les yeux sur les « petites bêtes », prennent des photos et transmettent des infos ?!

    Bravo Monique, et wait and see pour voir sortir le papillon a l’an que ven
    Je n’ai pas d’expérience sur l’élevage, mais il y a peut-être des tuyaux particuliers (température, lumière, hygrométrie…) à recueillir sur les forum insectes (https://www.insecte.org/forum) ou dans les publi ?

    1. Merci Daniel, j’ai regardé sur le forum, je n’ai rien trouvé sur l’élevage de ce papillon. Pour le moment, la chenille est dans une boite transparente, et elle s’est enfoncée sous les feuilles. Le tout est dans ma lingerie …

  2. Merci Monique pour l’identification de la chenille trouvée au sol et qui est montée sur un chêne vert .
    cette chenilles est superbe : « la pudibonde , la patte étendue /erebidae lymantriinae/calliteara pudibonda »
    découverte par hasard en faisant les OLD (obligations légales de débroussaillages)
    le papillon de nuit est pas très beau !
    bien sûr si tu veux tu peux te servir de la photo.

    1. Merci, Régis pour ta photo de La Pudibonde. C’est une chenille que j’adore, malheureusement je n’en ai jamais vu « en vrai ». Quant à son papillon, il est terne, comme beaucoup de papillons de nuit… Rien à voir avec le Sphinx du laurier rose … si beau !

  3. Quel plaisir d’agrandir nos connaissances avec tes publications. Je vais ouvrir l’œil et si possible le bon, avec l’espoir de faire de belles découvertes!

    1. Merci Joce, quand on aime la nature, on est forcément curieux … Après la découverte, il y a la recherche … les livres, nombreux à la maison, puis internet (superbe outil !!!). De nos jours, on est largement avantagé grâce à ces outils modernes qu’on n’avait pas il y a seulement 10 ans … Et surtout, quand on est à la retraite, on a du temps ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *